Zoom sur le traitement de votre parquet

Traitement d'un parquet

Entretenir un parquet est moins complexe que l’on peut l’imaginer. L’essentiel est de toujours considérer le type de finition, c’est-à-dire de la cire, de l’huile ou du vernis. Grâce à ces quelques conseils, vous aurez la possibilité de préserver la beauté du bois et d’en augmenter la durée de vie.

1/ Traitement pour le parquet vernis

Les parquets vernis arborent un bel aspect brillant. L’application d’un vernis spécifique permet de vitrifier, ce qui est encore plus efficace qu’un vernis classique. Le produit contribue également à la protection du matériau. La vitrification n’est alors nécessaire que tous les 15 ans environ.

Servez-vous d’un aspirateur pour nettoyer régulièrement vos parquets. L’appareil sera idéalement équipé d’une brosse de type sol dur mais dépourvu de métal. Passez ensuite une serpillière légèrement humidifiée. Tous les 15 à 30 jours, réalisez le nettoyage en utilisant un shampoing pour parquets. Appliquez-le sur toute la surface, à l’aide d’un balai (à franges ou microfibre) humide. En présence de taches tenaces, versez un peu de shampoing sur la zone à entretenir et astiquez avec un chiffon.

Traitement d'un parquet

Pensez à traiter votre parquet régulièrement pour le garder en bon état

Deux fois par an, il faut appliquer un raviveur de parquet qui redonnera son éclat au revêtement. Les traces de griffures disparaîtront rapidement. Suivez minutieusement le mode d’emploi pour définir la bonne quantité de raviveur. Astiquez délicatement à la serpillière mais ne rincez pas. Vous pouvez également vous servir d’un rénovateur de parquet pur si vous aspirez à une finition impeccable.

Attention, les parquets vitrifiés ne supportent pas les lavages à grande eau. Évitez également les détergents et abrasifs, de même que les produits contenant du silicone.

2/ Traitement pour un parquet huilé

Une finition huilée protège les parquets contre l’incrustation des salissures. Les huiles agissent en profondeur, ce qui les rend particulièrement efficaces. Cependant, cette finition est plus onéreuse que la vitrification et son effet est irréversible.

L’avantage des parquets huilés est qu’ils nécessitent très peu d’entretien. Il vous suffit de les dépoussiérer aussi souvent que possible, en vous servant d’un balai à frange à peine humide. Si les taches sont importantes, utilisez du savon noir naturel pour en venir à bout sans trop d’efforts.

Une rénovation annuelle est nécessaire. Le procédé consiste à poncer le sol parquet pour le débarrasser des taches et salissures, de même que l’huile qui le recouvre. L’utilisation de 3 à 4 grains différents est nécessaire pour éliminer les marques les plus tenaces. Il est indispensable de recourir à une mono brosse afin que le rendu soit nickel. Après le ponçage, appliquez une couche d’huile.

3/ Traitement pour un parquet ciré

L’odeur et la patine des parquets cirés sont exceptionnelles. Ce type de revêtement a toutefois l’inconvénient d’être fragile. Au moindre contact avec l’eau, il devient également glissant.

Le traitement du parquet ciré se fait régulièrement à l’aide d’une éponge humidifiée. Si des taches sont visibles en surface, il est impératif d’effectuer un ponçage avant toute nouvelle application de cire.

Un commentaire

  • Remy D.

    J’utilise un pas-de-porte pour réduire les risques de souillures et j’ai feutré les pieds de mes meubles pour qu’ils ne rayent pas le parquet. Malgré ces précautions, j’ai quelques taches difficiles à éliminer sur mon revêtement ciré. Quel produit/équipement me conseillez-vous pour le ponçage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *